Tudor Banus

 

Originaire de Roumanie, il s’installe à Paris en 1972, un diplôme d’architecture et d’urbanisme en poche. Il complète son cursus par des études d’anciennes techniques de peinture à l’huile et gravure, et présente ses œuvres pour la première fois en 1974. S’en suivirent plus d’une soixantaine d’expositions, à travers le monde et également dans des salons (Figuration Crtiqique, Salon d’Automne etc.).

Il a travaillé pour de prestigieux médias, journaux et magazines, illustrant avec audace, intelligence, finesse et un soupçon d’humour, de nombreux sujets. Son trait précis, créatif et reconnaissable parmi tant d’autres, lui valurent de nombreuses réactions : il plait ou ne plait pas, mais ne laisse pas indifférent !

Il prête également son talent, depuis plusieurs années, à la littérature. Il a travaillé sur plus d’une vingtaine d’ouvrages, en particulier pour la jeunesse. En 1979, il obtient d’ailleurs un prix pour le plus beau livre pour la jeunesse avec « Les Musiciens de la Ville de Brême » des Frères Grimm.

Son univers mêle sans transition la modernité avec l’esprit baroque. Surréaliste, satirique, toujours talentueux et même intellectuel, c’est ce qui fait l’incontestable succès de son travail : au-delà de la beauté, l’idée s’exprime clairement et imprègne son public.